Qui sommes-nous?

Bruxelles, la ville aux mille récits, Juliette Volcler in Syntone, 1 juin 2015

Le paysage sonore comme matière, Josianne Poirier in Espace : Art actuel, n°108, 2014, pp.38-43

Kan je de grens van een stad ook horen?, Radio 1

Chameleon strategies of BNA-BBOT, Maaika Santana & Nico Carpentier in Politics and Culture, 2008, Issue 4

Une histoire pour soi 2/4, France Culture, 30 mai 2006

Quoi? 

Bruxelles Nous Appartient est une organisation dédiée à la mémoire sonore, passée, présente et future de Bruxelles. Depuis 1999, nous recueillons des récits et des témoignages relatifs à Bruxelles. Ceux-ci sont ensuite séquencés, indexés et archivés dans une base de données. Publique, la base de données est exploitée et valorisée à des fins diverses : artistiques, patrimoniales, pédagogiques.

Notre action s'articule autour de 3 axes spécifiques : la récollection, la consignation, l'exploitation.

1. La récollection  

Notre travail est participatif. Souvent spontanés, parfois semi-dirigés, les témoignages collectés le sont afin de permettre aux occupants de la ville, quels qu'il soient, de prendre une part active à la construction d'un savoir et d'une mémoire relatifs à Bruxelles. Mis bout à bout, ces récits forment une sorte de « biographie de la ville », constituée d’une mosaïque de témoignages multipliant les points de vue sur la réalité. Comment participer? 3 cas de figure existent :— Les personnes nous contactent spontanément avec un projet individuel d'interview. Elles empruntent une valisette d'enregistrement, réalisent l'entretien après avoir suivi une petite formation relative à la prise de son et à la conduite d'entretien, et nous restituent l'interview que nous encodons ensemble dans la base de données.— Des associations nous contactent dans le cadre de projets qu'elles mènent avec un public et souhaitent collaborer avec nous. Nous sommes sollicités pour prendre une part active dans l'élaboration et la réalisation d'un projet, auquel cas nous devenons des partenaires ; ou bien nous sommes sollicités pour la prise en charge d'une dimension particulière du projet (réalisation d'interviews, prise de son, utilisation de la base de données, prêt de matériel, ...), auquel cas nous intervenons en qualité d'expert. — Nous initions l'investigation d'une thématique et réalisons, seuls ou en collaboration avec d'autres partenaires ressources que nous sélectionnons, la production et la diffusion d'une oeuvre ou d'un outil relatifs à cette thématique. Deux fois par an, Bruxelles nous appartient organise également un atelier d'une semaine dédié à la prise de son, à la conduite d'entretiens et/ou à l'exploitation de matériaux sonores.

2. La consignation 

Entièrement sonore, notre base de données contient tout autant des récits biographiques, des témoignages relatifs à des problématiques urbaines, sociales ou politiques, des traces de mémoires collectives liées à un espace ou une appartenance, des témoignages collectés dans le cadre de l'investigation d'une thématique ou d'un lieu spécifiques, ou encore des sons « bruts » de la ville.

3. L'exploitation : les productions 

Nous n'oeuvrons pas seulement à la construction d'une mémoire singulière de Bruxelles, mais encore à la transmission et la mutualisation des mémoires et des savoirs via la valorisation, l'exploitation et la diffusion de notre base de données. Celles-ci passent notamment par la réalisation de projets aboutissant à des formalisations matérielles : CD's, DVD's, livrets, expositions, manuels méthodologiques, ...

Les canaux privilégiés pour l'exploitation de la base de données sont :

— le canal artistique, via la collaboration avec un artiste du son, un plasticien ou un artiste de la scène, dans le cadre de festivals ou de productions propres ;

— le canal pédagogique, via la création d'outils d'éducation ou d'information en collaboration avec des centres de formations, des institutions patrimoniales, des centres culturels, des écoles et universités ;

— le canal documentaire, via la création et la production de documentaires radio ainsi que la collaboration avec des centres d'études et de recherche, la mise à disposition de notre banque de récits aux radios et journaux,...

Qui? 

L'équipe est constituée de Séverine Janssen et Flavien Gillié.

Bien que BNA asbl et BBOT vzw constituent chacune une association, elles comportent un seul et même conseil d'adminsitration composé de Guilaume Abgrall (Président), Florence Gillet, Werner de Jonge.

BNA asbl est reconnue comme organisation d'éducation permanente Axe 3.1. et bénéficie du soutien de la Ville de Bruxelles (Culture).

Où? 

119 Rue de Laeken 1000 Bruxelles

02 223 21 51

Brussel behoort ons toe